Hanoï

Nous avons fait deux séjours à Hanoï. Le premier d’un jour, avant de partir dans le nord  Est, le deuxième de deux jours en revenant du circuit de 6 Jours.

No comment !!!!

Hanoï c’est le tumulte perpétuel dans les rues à cause du trafic routier, mais c’est également la tranquillité de ses pagodes, de ses jardins, du coup on peut trouver des instants très agréable dans cette ville.

Nous avons trouvé un réel changement  en ce qui concerne  le développement immobilier, mais pour ce qui est de la vielle ville , rien ne semble avoir changé.

Les ruelles sont toujours aussi encombrées, les restaurants de rue aussi nombreux. Nous sommes en pleine période de Têt, du coup c’est l’effervescence. Les gens font leurs achats comme en Europe pour Noël.

Nous avons fait le tour du lac Hoan Kiem au fameux pont rouge, le The Huc qui conduit au joli temple Ngoc Son.

Puis dans la foulée, une balade dans le vieil Hanoï, où les 36 différentes corporations  occupent chacune une rue. .

La cathédrale Saint Joseph, de style  néo- gothique a été consacrée en 1886. Elle aurait bien besoin d’un bon coup  de nettoyage extérieur. En revanche l’intérieur est nickel, ses vitraux sont beaux et  son autel très travaillé.

Nous avions réservé un hôtel qui nous semblait bien sur booking, mais en fait  nous  nous sommes retrouvé dans une annexe franchement moche. Et comme nous revenions 6 jours plus tard on avait prévu  le même hôtel. Du coup on a annulé cette réservation  pour le retour et sommes partis à la recherche d’un autre. On n’a pas eu de mal à trouver car ce quartier regorge d’hôtels et de restaurants. Nous avons choisi un bel hôtel pour notre retour du circuit, et on ne l’a pas regretté.

Vers 18 heures nous avions rendez vous avec Jacques, l’homme que nous avons rencontré sur Internet et qui connaît le Vietnam comme sa poche, puisqu’il y vit depuis 12 ans. Il nous a présenté Minh, notre chauffeur, puis nous sommes allés dîner avec lui dans un très bon restaurant chic. Le chef est un Français.

De retour de circuit, nous avons continué la redécouverte d’Hanoï. Le lac bien sûr, encore une fois, car ce coin est fort sympa, la cathédrale saint Joseph qui est un repaire dans ce quartier. Le musée de la prison  Hoa Lo. Ce site est certes très sinistre mais en dit long sur le passé d’Hanoï. Cette prison construite par les Français, en  1896, appelée maison centrale, était prévue pour  450 prisonniers, mais elle en contenait 2000 en 1930. On y voit de nombreux objets de tortures et même la guillotine utilisé jusque dans les années 1950, et ce, jusqu’à la guerre d’Indochine.

Et nous sommes allés voir la rue du train !!!!!!!!

De nombreux révolutionnaires  ont réussi à survivre aux tortures et même de s’évader. Ce sont les mêmes qui sont devenus les dirigeants du parti par la suite.

Cette prison a également détenu de nombreux pilotes américains  à la fin de la guerre. Le Vietnam s’enorgueillit de les avoir toujours bien traités.

Puisque nous sommes le 5 février, veille du Têt, nous avons profité du très beau feu d’artifice tiré à minuit sur le lac, Hélas, les arbres qui bordent le lac empêchent de bien voir le spectacle. Les gens sont calmes, ils se présentent leurs vœux, mais sans débordement. On n’a pas vu une seule bouteille de bière ni alcool  circuler. En revanche, pour sortir du site ce fut un vrai capharnaüm, car entre les milliers de piétons et les scooters par milliers également qui tentaient de se frayer un chemin, mais  l’ambiance était  très Zen. 

Jour du Têt .

Ce matin la ville est déserte, les gens sont chez eux en famille, ils ne sortiront que cet après midi pour aller au temple porter des offrandes. Nous avons eu la mauvaise idée d’aller visiter la maison d’Ho Chi Minh, qui était fermée bien sûr, ainsi que son mausolée mais nous avons  visité la pagode au  pilier unique  qui daterait du XI ème siècle et la pagode Tran Quoc.

Enfin si on peut dire visiter !!! car il y avait tellement de monde qu’on a du «  zapper » quelques sites.  Notre petite guide de Tam Coc nous disait  que bien qu’elle soit athée elle croyait aux esprits   de ses ancêtres, et que  c’était le cas de la majorité des vietnamiens. Eh bien oui, les Vietnamiens croient  beaucoup. Ils étaient par milliers dans les pagodes, des liasses de billets plein les mains, et les distribuaient  sur  chaque  autel de la pagode. Les gens se sont mis sur le 31, les femmes ont revêtu leur plus beaux ao dai et se font photographier. Les enfants ont eux aussi leurs petits habits traditionnels, leur petit enveloppe rouge dans les mains contenant  de l’argent offert par la famille. Devant les maisons, très décorées, il y a les arbres du Têt. En principe il s’agit d’un Kumquat, ou de pêchers en fleurs. Dans le sud on utilise plutôt des abricotiers.

Au retour du feu d’artifice, un très bel autel d’offrandes  (poulet, fruits, biscuits, 3 tasses de thé, etc.. était dressé devant notre hôtel. Tout une symbolique !!!! comme faire  brûler des faux billets  de  banque  dans la rue..

Les jours qui précèdent le Têt, les gens vont au cimetière porter des   fleurs et inviter les esprits des défunts à participer aux célébrations.

Nous avons passé de très bons moments  lors de ce Têt, plusieurs personnes nous ont souhaité une bonne année, soit «  happy new year » soit « « chuc mung nam moï » BONNE ANNEE !!!

Ce 3ème voyage au Vietnam se termine bien. Nous conseillons cette destination très dépaysante et enrichissante.

photos

3 Responses

Write a Comment»
  1. Atypique et folklorique la rue du train … bonjour le bruit et la pollution !!
    J’aime bien les vidéos ,au moins c’est vivant ,dommage ,on n’a pas les odeurs !
    Encore de bien belles photos .

  2. bonjour les amis,
    quelle sensation de liberté et d’extrêmes « ordinaires » vu de ma fenêtre …on roule comme on veut, comme on peut, même à trois sur le scooter avec le bébé qui dort sur le guidon….le train passe en plein milieu de la ville, sans aucune protection et tout le monde semble paisible à côté, les enfants portent leur poids de bois et de feuilles, cela semble juste, acceptable et accepté, ,normal de dureté…et à côté..extrême raffinement d’autels d’offrandes, spiritualité et croyances accompagnent en permanence, décors somptueux, élégance et raffinement féminin d’une rare beauté…merci de ces partages intenses….bonne continuation…bises

  3. Quelle chance d’être à Hanoi juste pour la nouvelle année! c’est en effet très dépaysant et très vivant . Les gens sont magnifiques et on voit que c’est très important pour eux. Merci pour ces belles photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.