Les Galapagos

Le moment tant attendu arrive enfin.

Nous sommes à  l’aéroport de Guyaquil en attente de notre avion pour  l’archipel des Galapagos.

Ce nom fait rêver, et nous sommes  très  heureux de pouvoir découvrir « les îles enchantées » comme disent les Equatoriens.

Les Galapagos  ce sont 41 îles volcaniques situées à un millier de kilomètres dans l’océan pacifique   Quelques unes seulement sont habitées

Nous avons choisi de visiter santa Cruz, Isabella, San Cristobal et Floreana.

Mais pour entrer dans l’archipel il faut  vraiment casser sa tirelire.

Certes l’archipel est classé  au patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 1978., mais quand même !!!

On nous fait payer très cher la visite

  • Billet d avion :350 dollars par personne l aller/ retour (pour un peu plus de 1000km)
  • Entrée dans l archipel : 100 dollars ( pour l entretien du parc)
  • Contrôle des bagages :20 dollars (car il est formellement interdit d importer des fruits légumes graines etc…..d ailleurs on nous appose des scellés sur les bagages et à l arrivée  à l aéroport un chien détecteur de graines  fruits, etc…renifle tous les bagages  avant que l on puisse les récupérer.

Malgré tout ça  ce projet nous tenait à  cœur et on est vraiment très heureux d être ici.

Ces îles isolées et leurs fragiles écosystèmes ont un statut quasi mythique de vitrines de biodiversité. C’est  l un des endroits de la planète où  les empreintes humaines  restent minimales.

Place aux animaux et à la flore que l humain n a pas le droit de détruire.

Du coup les animaux  ne sont absolument pas craintifs.

Notre première journée fut consacrée à la découverte des tortues géantes des Galapagos. Elles sont absolument impressionnantes. 200 000  vivent dans l archipel.  Nous en avons vu qui se reproduisaient.  C’est un vrai spectacle très bruyant. 10 especes de tortues sont recensees dans l archipel.

Les lions de mer (otaries) on ne sait pas encore faire la différence sont partout  chez eux. Si on est assis sur un banc et que l un  des eux veut la place, eh bien on se déplace.

Le règlement dans l archipel est que l on ne doit pas  être à  moins de deux mètres d un animal,

Mais il n est pas interdit à  l animal de se rapprocher de l humain, c’est assez cocasse .

Les iguanes marins  ne sont pas beaux mais inoffensifs. Selon les différentes îles leurs couleurs sont différentes.  Aujourd hui nous en avons vu des rouges sur l île Floreana. Les noirs se confondent avec la lave. Il Faut faire attention de ne pas marcher dessus !!!!

Les oiseaux également sont nombreux et notamment les pinsons de Darwin. Les jaunes sont très beaux ainsi que  certains rouges.

Après la découverte de ces tortues géantes nous sommes allés dans les tunnels de lave. En fait lors des explosions des volcans, la lave s est solidifiée sur le dessus et le dessous est resté liquide. Cette visite  est assez drôle à  explorer.

A Puerto Ayora  ,le centre de recherche Charles Darwin, à  l origine de la théorie des espèces  est ouvert au public. Le centre travaille essentiellement  à  la conservation des différentes espèces de tortues des Galapagos.

Une autre activité  nous a beaucoup plu à  Puerto Ayora. La criée du matin est un véritable spectacle.

Les pêcheurs déchargent leurs grosses cargaisons de poissons pêches au lancer sur les tables de la criée et les gens viennent directement acheter leurs poissons

Mais ici  il faut composer avec les otaries, les pélicans, les iguanes et les hérons qui eux sont assez timides.

Les pêcheurs découpent les poissons  et donnent les déchets aux animaux, et quand ça  ne vient pas assez vite les bestioles volent sur les étals.  Nous nous sommes beaucoup amusés  de cette situation.

Les plages sur l’île de Santa Cruz sont très belles, nous en avons testé  une où  des petits requins à pointe noire nagent juste en bord de plage. Ils sont eux aussi inoffensifs.

Ce qui  est bien ici c’est  qu il n’y à aucun animal agressif.

Nous avons pris un tour guide pour aller sur Floreana. Cette île est la plus australe des Galapagos. Peu peuplée. Seulement 125 personnes y sont recensées .Cette îles fut le refuge de pirates à l époque coloniale.

Nous avons fait du snorkeling mais assez décevant  nous avons vu quelques grosses tortues marines, une raie, un gros poisson tout rond aux yeux globuleux et quelques poissons multicolores.  Nous sommes  loin des merveilles que nous avons vu à  Sumatra ou à Sulawasi.

En revanche nous avons vu des pingouins des Galapagos.

Nous nous excusons pour les fautes d orthographe et les erreurs de ponctuation  mais nous devons  « travailler » sur un clavier qwerty ce qui n est pas aidant.  Nous avions oublié  que les cyber cafés existaient encore, et heureusement.  Ils nous rendent bien service actuellement.

Photos

8 Responses

  1. De voir tous ces animaux aquatiques en photo c’est déjà magnifique ,mais d’être en leurs présences , on ne doit pas en croire ses yeux !!!!
    Il existe vraiment de superbes endroits sur terre et sur mer …vous nous en donnez la preuve .
    Merci pour tout çà et prenez en encore plein les yeux .

  2. Merci à vous pour ces belles photos et surtout gardez vos yeux d’enfants pour vous émerveiller encore et encore de tout ce que vous verrez par la suite.

  3. bravo les Zamis pour vos reportages
    Profitez bien de ces lieux magiques et préservés
    Merci pour ces belles images
    Amitiés
    Claire et Loïc

  4. Je trouve ça vraiment génial ces différents animaux qui se côtoient et qui tout naturellement sont aussi en symbiose avec les hommes !!!
    Pour moi c’est le paradis…

  5. Ah ben pour nous aussi c est aussi le paradis. Car ici il n’y a aucune compétition .
    De plus les autochtones sont vraiment très zen.on voit qu ils ne sont jamais allés vivre en grandes villes.

  6. Toujours des photos aussi belles et qui font rêver.
    Je viens de planter les pommes de terre, pouvez-vous me rapporter de l’engrais qui va bien.
    Bisous à vous deux

  7. Quelles expériences inattendues encore une fois…Votre beau voyage s’achève mais vous rapportez de magnifiques photos et souvenirs . Merci de nous en avoir fait profiter.

  8. Vous voilà bientôt sur le chemin du retour ,après nous avoir régalé de vos commentaires et photos aussi cocasses que magnifiques !
    Très belle occasion pour moi de m’évader ,merci pour tout et bon retour chez vous .
    Bises