Isla San Cristobal

Il est 14 heures quand  nous reprenons un bateau pour San Cristobal. La mer est plus que calme, on se croirait sur un lac.

2 heures plus tard  nous arrivons à Puerto  Barquerizo Moreno  

Le petit port est très mignon. Le malecon  est agréable  mais ce qui nous interpelle le plus ce sont les colonies d’otaries qui peuplent les eaux du port, les rochers, et les deux plages de chaque côté du débarcadère.

Selon un guide il y en aurait environ 600 à Puerto Barquerizo et 14000 dans les Galapagos.

L’hôtel est tout proche. Du coup nous y allons à pied. Nous posons nos affaires et filons faire quelques courses. Nous avons pris un hôtel avec cuisine si bien que nous ferons notre popote nous-mêmes.

En soirée, nous retournons sur le malecon, histoire de regarder les otaries. Elles viennent en grand nombre sur la plage et passe beaucoup de temps à jouer, grogner ou câliner leurs petits.

Ce matin nous partons vers la plage de Tirgeretas.

Elle est à 2.5km du la ville, mais d’accès très facile. Le sentier qui y mène est très agréable et assez ombragé.

Le site est magnifique pour le snorkeling.  Il faut escalader quelques rochers avant d’atteindre la mer mais rien de méchant.  Françoise est obligée  d’enjamber une jeune otarie pour atteindre l’eau !!!

Il y a énormément de bancs de tous petits poissons qui sautent hors de l’eau en faisant des nuages argentés. Les fous à  pattes bleues, les frégates et les pélicans sont nombreux car la nourriture abonde.

Les otaries nagent autour de nous et ne sont absolument pas dérangées par la présence humaine.

En soirée, nous faisons une balade sur le malecon pour le spectacle des otaries. Ce sont des centaines de bêtes qui sont affalées sur le sable de la plage.

Afin qu’elles  n‘envahissent pas la ville, les autorités ont installé une clôture grillagée toute au long des plages, mais plus malines, elles sortent par la caserne militaire un peu plus loin. On en trouve quelques unes en ville, sur le trottoir et sur la place du village.

Deux d’entre elles se sont invitées dans un restaurant de bord de mer, le serveur les a gentiment repoussées vers la sortie, et ces demoiselles sont reparties en tortillant les fesses.

Un autre site se prête très bien également au snorkeling. Il s’agit de La Loberia. Cinq minutes  de taxi puis on  longe la mer sur 600 mètres et on arrive sur une belle plage.

Pour aller  se baigner en revanche, mieux vaut avoir des chaussures car il y a beaucoup de rochers.

L’eau est assez trouble, on voit quand même assez de  poissons multicolores mais rien de extraordinaire.  En revanche les otaries sont là et nous surprennent.  Nombreux  sont les bébés qui se dorent au soleil, on peut admirer  leur jolie fourrure brune, et Françoise  se retient d’en prendre un dans ses bras.

La ville de Puerto Baquerizo Moreno est très calme, 4800 habitants. Les gens sont détendus  et toutes les maison ont leur hamac, très souvent utilisé.

L’île de San Cristobal n’est pas très grande, du coup nous avons pris un tour d’une journée pour la visiter en bateau. Après une heure de navigation, notre premier arrêt est à « Leon dormido » ou «  Kicker rock », il s’agit de deux énormes rochers émergeant de l’océan séparés par un grand couloir.

Nous y faisons une randonnée marine. Ici l’eau est fraîche car la profondeur est importante. Nous mettons les combinaisons néoprène. Le guide nous emmène voir des requins à pointe blanche, des raies, des tortues, des très grosses étoiles de mer, des poissons. Françoise y verra même le fameux requin marteau, impressionnant !!

Puis nous continuons notre tour pour arriver sur une plage déserte où là encore nous remettons masque et tuba, mais sans la combinaison, car l’eau est chaude.

Le sable est blanc étincelant, on croirait de la farine, c’est « playa blanca » la bien nommée. Puis nous faisons un 3ème arrêt  où nous nous baignons, nous aurons l’occasion de rencontrer une fois de plus des otaries, toujours aussi curieuses. Pour finir une petite partie de pêche,  qui rapportera  un joli petit thon. Une super journée !!

Retour à Santa Cruz.

On ne peut pas aller d’île en île sans repasser par Santa Cruz. Nous avions réservé le même hôtel que lors de notre premier séjour. Nous y avions laissé une valise  et les panamas afin de voyager léger.

Petit rappel de nos différentes escapades.

Santa Cruz 4 jours

Bateau Santa Cruz-Isabela

Isabela 4 jours

Bateau Isabella-Santa Cruz-San Cristobal

San Cristobal 4 jours

Bateau San Cristobal-Santa Cruz

Santa Cruz 3 jours

Nous retrouvons donc notre charmant petit hôtel et son adorable propriétaire, qui nous embrasse à l’arrivée.

On dépose nos affaires et hop, nous repartons à la plage de la « station Darwin » tout près du centre scientifique. Nous y ferons encore du snorkeling, Françoise ne s’en lasse jamais.

On y verra douze raies qui semblent voler, une merveille. Un petit requin à pointe noire, et de nombreux poissons, mas l’eau est trouble.

Notre dernier tour, est celui  du tour de la baie, sur une matinée. Paysages magnifiques,

snorkeling extra avec tortues de différentes espèces, et beaucoup de gros poissons multicolores. Notre dernier arrêt se fait à Los Griétas. il s’agit d’un lagon encaissé entre deux immenses falaises. L’eau est fraîche mais c’est « regal…apagos » !!!!!!!!

Notre dernier après midi sera consacré à une nouvelle visite  de la station  scientifique Darwin.

Photos

3 Responses

  1. Magnifique cette aventure avec les animaux,vous nous avez régalés,merci pour les commentaires détaillés et les photos , bon retour dans notre Touraine bizzz

  2. nous aussi on suit votre voyage
    merci
    Bénédicte et Francis

  3. Encore de magnifiques photos d’une mer turquoise et de sa diversité d’animaux .
    Fini les shorts et maillots de bain ,ici la « doudoune » et l’écharpe de laine sont d’actualité !
    Bises