Ha Giang, Dong Van

Nous avions réservé un tour de 6 jours  pour découvrir le nord est du pays qui est assez peu visité et dont les services de bus n’existent pas, et évidemment il n’y a pas de train non plus. Du coup nous avons  pris un chauffeur Minh, et un gros 4X4, ce  qui n’est pas du luxe ici.

Nous partons donc d’Hanoï mardi matin  pour 400 kilomètres environ. La route n’est pas terrible, une autoroute la plupart du temps et les paysages ne sont pas extraordinaires. Nous arrivons à Ha Giang vers 17 heures. Notre hôtel est hors de la ville, en revanche il est très chouette, nous avons un beau bungalow au bord d’un lac.  Nous dînerons à l’hôtel et ne ferons rien d’autre.

Le lendemain matin nous reprenons la route à 8h30 pour monter vers le nord à Dong Van.

Alors là, la route est merveilleuse, les collines en forme de pain de sucre se succèdent, les rizières en terrasses sont superbes. Certaines sont en eaux, d’autres sont déjà plantées. Minh nous dit que dans cette région, il y a deux récoltes par an, mais dans  le sud du pays il y en a trois, voire quatre.

Nous traversons des villages Thaï, leurs maisons sont sur pilotis, à cause de l’humidité.

Nous visiterons un atelier de tissage ancestral. Tout y fait comme il y a plus de 100 ans, les couleurs sont naturelles, tous les tissus sont teints avec  des végétaux issus du coin. La fibre tissée est le  chanvre.

Enroulage des fils de chanvre
L’atelier

 Puis sur la route nous avons fait une  halte dans l’ancien palais de Vuong Chin Duc, roi de Hmong. Il  est  un subtil mélange d’architecture Chinoise et Hmong  

Ce palais a été construit entre 1920 et 1928.Les Français, durant l’époque coloniale, ont  sacré Vuong  Duc  Chi roi de Hmong  en 1900 , faisant ainsi  de lui un fidèle allié.

Nous arrivons à Dong Van vers 17 heures, le temps de poser nos bagages et on part se balader dans la petite ville bien sympa.

 Les gens ici sont sympathiques car ils ne sont pas du tout pollués par les touristes. Nous ne verrons que quelques occidentaux, ça nous change de la baie d’Along terrestre. Nous sommes bien.

Le   lendemain, nous partons à 9 heures, pour monter encore plus au Nord, les paysages sont à couper le souffle, la route de 22 kilomètres qui mène à Lung Cu est hyper étroite , heureusement que nous ne croisons pas beaucoup de voitures, en revanche les scooters des locaux sont nombreux et très souvent hyper chargés de bois pour faire la cuisine , ou d’herbe pour nourrir les animaux.

Minh nous emmènera dans deux familles, l’une Hmong, où nous dégusterons de l’alcool de maïs, ça n’est pas mauvais mais pas non plus du Cognac !!! La dame qui nous a reçu est très gentille et élégante dans sa belle tenue traditionnelle.

L’autre famille fait partie de l’ethnie des Lolo. Chez eux aussi nous aurons droit à l’alcool de maïs, mais chaud, il sortait tout juste du petit alambic artisanal. La maîtresse de maison nous offrira du thé également, mais en fait de thé, il s’agit d’une tisane faite avec des plantes de la forêt, c’est très bon. Minh achètera 4,5 litres d’alcool pour fêter le nouvel an. Nous lui avons demandé s’ils seront nombreux à la fête, 5 personnes pour la journée, oups !!! Et les 4,5litres seront bus.

Lors d’un stationnement pour photos

Après ces deux visites, nous continuons la route jusqu’au point le plus septentrional du Vietnam, dans le village de Lung Cu. Là il faut avoir un permis pour entrer dans cette zone du pays.

Nous accédons au site après 415 marches… nous sommes encore en forme !!

De là nous avons la chine en face de nous. Le drapeau flotte sur l’édifice. Le lieu est désert, les montagnes à perte de vue. Sauf que……..Sur le chemin du retour, Minh, nous dit qu’il s’arrête quelques minutes. Il nous demande de l’accompagner dans un petit chemin et que voit-on ?

La frontière Sino Vietnamienne, une clôture ne fils barbelés, cassée, et un peu plus loin un petit camion, il s’agit de celui d’un Chinois qui fait de la contrebande avec les Vietnamiens. Il y vend des cigarettes, de la bière, des biscuits, et des pétards.

Notre Minh commence alors à négocier des bières, avec les mains car ils ne parlent pas la même langue, et le Chinois n’est pas d’accord sur le prix, bref pour en finir Minh  accepte le deal. Et au loin dans la montagne un énorme bâtiment militaire chinois, qui, semble t’il, laisse faire.

Minh est  content, il achète 24 canettes de bière pour 3 euros. Et comme nous n’avons pas déjeuné, vu que dans ces bleds il n’y a rien, Minh a décapsulé des bières et avait acheté des beignets. Nous avons mangé ça au cul du 4X4. Un sacré moment de rigolade.

Pour finir la journée, comme les 415 marches ne nous avaient pas suffit, on est monté jusqu’à un ancien petit fort Français pour y découvrir une vue à 360°.

photos

5 Responses

Write a Comment»
  1. Oh ces photos ! : une beauté ! et les paysages ! : une merveille ! les enfants : « trop choux »
    Vous nous ferez de l’alcool de maïs (bio !!) en rentrant ???
    Je voyage avec vous …merci et bisous

  2. Quelle forme! bravo …Tous ces gens rencontrés ont l’air vraiment sympa .Attention quand même à ne pas faire trop de contrebande…

  3. Je suis scotchée devant la beauté des rizières en espaliers et aussi par l’authenticité de l’artisanat local ! Très belles vidéos et photos .
    Je comprends que vous aimiez ce pays ,on doit s’y sentir bien !

  4. C est vraiment que nous aimons bien le Vietnam surtout la campagne

  5. Ça c’est de l’immersion. Ce sont les meilleurs souvenirs. Bravo pour les belles photos et surtout les vidéos. On s’y croirait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.